Communication de la CGT

08 10 2007 Tract contre la délocalisation au MAroc 25 10 2007 CE AXA

03 03 2008, Affiche

11 03 2008, Tract

16 h 15 vendredi 16 mai.
La CGT AGF vient de décider de se joindre à l’appel au débrayage qui aura lieu le mercredi 21 mai à 11h.
Des avis et affichages seront faits en ce sens à partir de lundi sur les sites.

20 05 2008 Tract

5 Réponses to “Communication de la CGT”

  1. Wait and see Says:

    Là encore, pour cette 1ère communication, c’est un constat de la situation sur le ton habituel de cette organisation syndicale.

    Diekmann joue les méchants, Thierry et Thomazeau jouent les gentils et à chaque fois je trouve que la pression monte d’un cran.

    Pour ce qui est du principe de SO-LI-DA-RI-TE, je n’y crois pas du tout.

    A l’image du syndicat majoritaire et de ses élus détachés qui font le maximum pour préserver leur statut en se rangeant du côté de la Direction, il y a forcément des salariés qui voudront préserver également le leur ce qui ne n’incitera pas la grande majorité à bouger de peur d’être mis à l’écart.

    Au final je pense que ce sera du « chacun pour soi et que le plus fort gagne », nous aurons ainsi l’occasion de découvrir la vraie nature des collègues que nous cotoyons tous les jours. 😦

  2. Tract CGT Says:

    J’ai vu passer un tract CGT apparemment pas encore diffusé.

    J’essaye de le récupérer la semaine prochaine, mais ça ne va pas être évident car il est clairement écrit dessus qu’il ne faut pas le transmettre à AGFPLAN parce que leur communication leur appartient.

  3. Bart Says:

    Si c’est ainsi c’est leur droit.
    Cela soulève quand même deux remarques:

    – Ils ont pu se rendre compte qu’ici les positions des uns et des autres peuvent êtres critiquées. Si telle est leur demande, cela montre que ça les dérange. Où est le débat d’idées alors?

    – Ce blog se veut être un espace fédérateur puisque tous les courants y sont présentés. Se passer de cet espace de communication c’est se priver de ses 1500 connexions journalières pour faire passer leur message.
    Celà ne laisse présager rien de bon. A ceux qui espèrent une union inter-syndicale pour faire poids ils répondent par un premier signe de désunion. On est dans la merde!

  4. SDEM Says:

    La communication privée (courriers, mails, etc) appartient, bien entendu, en propre aux individus et/ou organisations syndicales.
    La communication publique (tract, affiche, etc) n’appartient à personne. Elle appartient à tous.
    Dès lors qu’un tract est diffusé, chaque salarié, aux AGF, comme ailleurs a le droit d’en faire ce qu’il souhaite : le mettre à la corbeille après l’avoir lu, le passer à un voisin du bureau, le faxer à un ami dans une délégation, et même…le jeter sans le lire.
    De la même manière les salariés ont tout droit de critique par rapport à ce tract.
    Quand nous diffusons, en région parisienne, un tract SDEM, comme cette semaine, certains ne le prennent pas car, nous connaissant, ils savent à l’avance qu’ils n’en partagent pas l’orientation (ils disent « non, merci »). Ils ont le droit. D’autres le prennent sans commentaires particuliers. Enfin, certains disent « c’est bien » ou « je suis d’accord », mais il y en a d’autres qui ont dit « c’est bien beau ton truc, mais vous ne proposez rien, qu’est-ce qu’on fait maintenant ? etc… » ou bien « je ne suis pas d’accord du tout, vous dramatisez complètement les choses ». Parfois c’est plus rude et pas toujours poli.
    Toutes ces remarques, critiques suscitent des débats et sont particulièrement intéressantes. Elles permettent d’avoir une idée de ce que pensent les gens, de ce qu’il y a dans les tête des uns ou des autres, et de modifier, le cas échéant, les tracts ultérieurs pour répondre aux arguments avancés ou bien pour reprendre tout simplement des choses qui nous ont été dites, des revendications, etc.
    La seule différence (de taille) avec un blog, c’est que là la critique est anonyme. Ce n’est pas la discussion de vive voix à la porte d’un établissement. Cet anonymat d’internet permet, nous le savons tous, quelques dérives de gens (minoritaires) qui se défoulent sur leur clavier.
    Cependant, malgré cet inconvénient bien réel, les aspects positifs sont réellement plus importants.
    Et puis, pour en finir, à partir du moment où l’on a fait le choix d’une activité publique militante, syndicale ou autre, cela signifie que l’on est prêt – de fait – à la critique publique (et même quand elle n’est pas tendre).
    Ce ne sont pas les discussions, même vives, qui stérilisent les choses, c’est le silence !

  5. Véro Says:

    Tract CGT : ils font de la pub pour AGFPLAN !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :